« Miss Tahiti un jour, Reine de beauté toujours. »

infos-reportages. – Comment devient-on candidate pour le concours de Miss Tahiti 2012 et quelles ont été vos principales motivations ?

Mareva Lopez Tuhiti. – Pour devenir candidate au concours de Miss Tahiti, il faut passer un casting devant le comité (entretien) et être retenue. Mes principales motivations ont été la compétition et le fait de relever un défi, représenter le pays d’où je viens mais également l’enrichissement personnel que pouvais m’apporter cette expérience.

Comment se prépare-ton pour relever ce défi et comment se déroule la semaine avant la soirée de l’élection ?

La préparation dure trois mois durant lesquels s’enchainent shooting photos, interview radio, TV, presse ainsi que des répétitions de danse moderne, de danse traditionnelle et des cours de maintien/défilé. À tout ceci s’ajoute une préparation physique pour la plupart des candidates (sport, soins esthétiques, régime).

La semaine avant la soirée de l’élection est très chargée (répétitions quasiment tous les jours, essais de costumes etc …).

Il s’agit donc d’une préparation physique mais également d’une préparation mentale intense car il y a toujours un peu de pression et avoir le soutien de ses proches est très important.

Vous parlez d’un défi personnel lors d’un entretien avec un média, qu’attendiez- vous de cette soirée d’élection ?

Gagner ?!

Non, plus sérieusement j’attendais de cette soirée d’élection et de cette expérience en général qu’elle me permette de prendre plus confiance en moi mais aussi d’acquérir une certaine maturité.

Lors de l’élection de la nouvelle Miss Tahiti 2012, Hinarani de Longeaux, quelles ont été vos premières impressions ?

Je dirai juste que comme beaucoup de gens je n’ai pas été surprise … Et même si ma préférence s’orientait vers une autre finaliste je la félicite et lui souhaite bonne chance pour la suite.

Allez-vous profitez de ce levier médiatique pour vous affirmer en métropole ou poursuivre vos études en droit de l’entreprise et des affaires ?

J’ai quelques projets personnels mais je compte avant tout terminer mon Master de Droit ici, à Tahiti, et peut- être poursuivre sur des études de commerce à l’étranger. Je ne pense pas m’impliquer à nouveau dans une expérience de ce type. Je ne regrette absolument pas d’y avoir participé car j’y ai appris des choses et rencontré des personnes intéressantes mais je me suis également rendue compte que le « milieu des Miss » n’était pas fait pour moi …

Enfin, un conseil à prodiguer à toute personne qui aimerait s’investir tout comme vous lors de la préparation de ce concours ?

Tout d’abord, je conseillerai à toute personne qui souhaite s’investir de foncer et de vivre son rêve si cela en est un, mais également de bien réfléchir car c’est quelque chose de très prenant et il faut être prête à s’y consacrer à 100%. Je pense que ce milieu n’est pas aussi attrayant qu’il en a l’air et qu’il faut toujours garder les pieds sur terre. Enfin, je leur prodiguerai de toujours garder le sourire, d’être optimiste mais surtout d’être agréable avec toutes les personnes que l’on peut rencontrer au cours de cette expérience (candidates, comité, jury, etc…).

crédits photo : Mareva Lopez Tuhiti © Kim Akrich Photographie.