infos-reportages. — Eugénie, présente-toi. Quel âge as-tu, de quelle ville es-tu originaire et que fais-tu dans la vie ?
Eugénie. — Eugénie, c’est mon vrai prénom ! J’ai 21 ans et je suis originaire de l’Essonne où j’ai passé mon enfance et adolescence entre campagne et proche banlieue. Après le bac, j’ai commencé des études d’art et depuis deux ans j’étudie la communication. À côté de mes études, je chante et souhaite en faire une carrière…

[masterslider id= »7″]

 

Comment la musique s’est immiscée dans ta vie ?
Petite, j’étais très réceptive à la musique, je chantais, dansais tout le temps. J’ai commencé par l’éveil musical et mes parents ont tenté de m’inscrire au conservatoire tôt mais ils se sont rendus compte que j’étais un électron libre… J’ai pris quelques cours de chant, de guitare et de violon mais je suis restée très autodidacte.

Tu chantes aussi bien en anglais qu’en français, qui sont tes principales influences musicales ?
J’ai une culture musicale assez éclectique, à partir du moment où je ressens quelque chose sur une musique, elle rentre dans mes influences ; il n’y a pas de frontières. Après, il y a toute la vague electro qui me plaît bien. J’écoute aussi bien Years&Years, Feder, Kiiara que des artistes à l’univers planant comme Låpsley ou Imogen Heap.

[masterslider id= »8″]

 

Comme tout artiste qui se respecte, tu as une fan page sur Facebook. D’ailleurs, pour quelle raison as-tu écrit dans ta bio : “toutes les deux semaines, vendredi à 18h, je poste un cover sur ma page !” ?
Il y a quelques mois quand j’ai commencé à travailler sur mon album, en attendant que mon projet voit le jour, on a trouvé judicieux que je partage un bout de mon univers à travers des reprises. C’est donc toutes les deux semaines que je me prête au jeu ! Ce rendez-vous est un réel moment d’échange avec les gens, je suis contente de leur faire découvrir de nouvelles facettes de moi-même, ça me permet aussi de m’améliorer.

Justement, racontes-nous les étapes de la réalisation du dernier clip vidéo posté le 8 avril dernier, où tu racontes une douce balade pour envisager ce début de printemps” ?

[fbvideo link= »https://www.facebook.com/1647510318849808/videos/vb.1647510318849808/1697920410475465/ » width= »500″ height= »400″ onlyvideo= »1″]

 

Première étape, il y a le choix de chanson et c’est extrêmement important… Cela faisait quelques temps que je n’avais pas proposé du français et j’ai senti que c’était le bon moment. « Il y a » de Vanessa Paradis est une très belle balade et j’avais envie de faire quelque chose de frais, simple, guitare-voix.
Deuxième étape, l’adaptation ! J’essaie d’interpréter le titre « À ma sauce » et je ne saurais vous dire comment je fais vraiment, si ce n’est que j’essaie d’être fidèle à moi-même, mon ressenti.
Troisième étape le tournage ! Une amie est venue cette fois-ci me prêter ses compétences audiovisuelles pour réaliser la vidéo (habituellement je le fais seule). On a enregistré une première prise live (donc pas de playback) et d’autres prises (cette fois-ci en playback) avec différents plans afin de rendre plus dynamique et esthétique la vidéo.
Dernière étape, le montage sur lequel Lisa Phy et moi avons travaillé afin de rendre ce petit clip fluide et fidèle à ma prestation live.

Et que penses-tu du levier des réseaux sociaux pour faire sa propre promotion ?
Aujourd’hui, se faire connaître est à la portée de tous grâce aux réseaux sociaux. Même si je pense que beaucoup ont déjà exploité ce levier et qu’il y a saturation, cela reste le moyen le plus simple et facile d’accès pour promouvoir un projet quelqu’il soit. Je trouve cet outil très utile mais je reste très vigilante sur ce que je poste… Les réseaux sociaux sont impitoyables et il faut savoir se détacher des «mauvaises ondes» si je puis dire… Donner accès à sa personne est dangereux, je fais de mon mieux pour accepter la critique et parfois m’armer contre elle.

Quels sont les aboutissements de ton premier album ? S’agit-il également d’un album solo ou avec des featurings ?
Je travaille sur mon premier album depuis déjà quelques mois avec une superbe équipe Meya Music et Chad Boccara avec qui je compose et écris en français et en anglais. Il s’agit d’un album solo, pas de featuring en vue pour le moment ; nous sommes pas encore à ce stade de la réflexion…

[masterslider id= »9″]

 

Enfin, monteras-tu prochainement sur scène ?
Pas prochainement mais c’est prévu. Dès que j’aurai passé mes examens en juin, je pourrais enfin me consacrer pleinement à la musique.

Si vous aussi, vous avez succombé au charme d’Eugénie, retrouvez-la sur sa fan page ou sur son profil instagram, et dites-nous ce que vous en pensez !

Propos recueillis par Jonathan Tessier
Images et vidéo par Eugénie avec Charlotte Navio Photography et Lisa Phy